rencontre tchat
Publié le - 1374 aff. -

L'IVG, un problème de femme ou de couple

L’IVG, Interruption Volontaire de la Grossesse est un sujet sensible surtout pour les femmes. L’opinion le concernant pourrait être différente selon le sexe, la situation et l’âge de la personne donnant son avis. Une femme pourrait considérer le problème comme son propre problème où l’homme n’a pas son mot à dire.

Qui prend les décisions ?

Mais la décision appartient-elle uniquement à la femme ou est-ce un problème de couple ? L’homme n’aurait-il vraiment pas son mot à dire dans toute l’histoire ou son opinion peut-il avoir une quelconque influence ?

De nombreuses études ont démontré que la question de l’IVG a une grande influence sur un couple et encore plus sur une femme. Voici les explications :

La femme peut sentir son instinct maternel se réveiller dès les premiers moments de sa grossesse. La magie de sentir un être grandir dans son corps opèrera alors dès le début de sa grossesse. C’est un sentiment qui n’est pas du tout partagé chez l’homme. Au contraire, un homme ne se sentira père qu’à la naissance du bébé. De ces points de vue différents, pour une femme l’IVG serait un acte criminel. Une solution pour les hommes qui ne veulent pas s’engager avec un enfant : appeler un numéro cougar sur le site www.cougar-tel-rose.com

L’IVG peut fragiliser un couple si la décision n’est pas prise à deux. La stabilité et la complicité du couple joue un rôle primordial. Et pourquoi donc cela ? Une femme ayant subi une IVG risque d’avoir des troubles psychologiques. Il lui faut alors le soutien de son compagnon et peut être même d’un spécialiste.

Un cas de figure complètement opposé peut se présenter. Il se peut que la femme ne se sente pas prête à devenir mère. Et au contraire, son partenaire veut garder l’enfant. Un couple peut alors se voir détruit par ses idées divergentes si une bonne communication ne s’établit pas. Pourtant, si la femme prend le problème de l’IVG comme un problème personnel, ignorant l’avis de son partenaire, et prend une décision toute seule, l’avenir du couple risque d’être incertain.

Nous pouvons alors conclure que l’IVG est un problème de couple sauf dans les cas où une femme célibataire tombe accidentellement enceinte par l’un de ces amants. Dans ce cas, c’est à elle toute de seule de prendre des décisions.

Laissez votre commentaire à propos de cet article